FOOTBALL FEMININ NIMES METROPOLE GARD


News
UN HISTORIQUE DU CLUB TIRE SA REVERENCE

UN HISTORIQUE DU CLUB TIRE SA REVERENCE

Publié le 01 juin 2017 par

UN HISTORIQUE DU CLUB TIRE SA REVERENCE

C’est le plus ancien de tous, non par l’âge mais par la présence.Vingt et un ans passés auprès de la section féminine.Il en est la mémoire, car il a traversé toutes les époques et suivi son évolution.

Éric Mouret, quitte FFNMG dans sa soixantième année. Nostalgique bien sûr, mais décidé.

De sa première expérience au FC Jonquiérois, où il accompagnait sa fille Perrine dans les petites sections. Il l’a également entrainée. Celui que l’on surnomme familièrement « Pompon », à cause de son ancienne profession de pompier, a participé comme éducateur, dirigeant, membre du bureau du club de Redessan Nîmes Métropole, puis la transformation en FFNMG.Il a tout vécu, tout connu. Sa disponibilité, sa gentillesse et sa bonhomie ont fait de lui un incontournable de l’histoire du Club. Homme rare et bénévole dans l’âme avec un grand B, son départ va marquer une date, un vide incontestable à FFNMG, car il représentait cette forme d’équilibre indispensable dans la vie du club entre mémoire et modernisme. Le lien et le liant dans les rouages du fonctionnement de Nîmes Métropole Gard.

L’occasion d’une rencontre avec ce jeune retraité qui souhaite se tourner vers ses propres envies, ses choix d’activités. Son plaisir après voir fait tant plaisir!..

 Interview d’Éric Mouret dit « Pompon » à retrouver dans la rubrique Interview en bas de page à la suite de Reportages.

Commentaires

Eric Mouret

Eric Mouret le 03 juin 2017 à 09:45

On ne peut pas revenir sur le commentaire,pour rectifier les fautes.

Eric Mouret

Eric Mouret le 01 juin 2017 à 11:56

Holalala beaucoup d'honneur, mon cher Jean Louis. Je te rassure je viendrais quand besoin se fera sentir, pour un coup de main exceptionnel (si je suis dispo). Puis ces années je les ai passé avec plaisir et les filles me l'ont bien rendu sinon j'aurais arrété avant. Je vais me consacrer à moi et mon épouse car le temps passe vite et on est plus près de la fin que du début, alors on va profiter un max. Oui les filles vont me manquer, mais j'en est trois petites qui compensent. Le souhait que je formule c'est que le FFNMG s'appelle F N-O ou N-O F vue l'interview de Assaf il l'a prévu pour 2018. Bon vent qu'il y est encore plus de perssonnes qui s'investissent pour que progresse le FFNMG

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter